20170902_215357.png

 

« Deux jeunes gens sont enlevés et séquestrés au fond d’une piscine vide dont il est impossible de s’échapper. À côté d’eux, un pistolet chargé d’une unique balle et un téléphone portable avec suffisamment de batterie pour délivrer un terrible message : « Vous devez tuer pour vivre. » Les jours passent, la faim et la soif s’intensifient, l’angoisse monte. Jusqu’à l’issue fatale.

Les enlèvements se répètent. Ce sont les crimes les plus pervers auxquels le commandant Helen Grace ait été confrontée. Si elle n’avait pas parlé avec les survivants traumatisés, elle ne pourrait pas y croire.

Helen connaît les côtés sombres de la nature humaine, y compris la sienne ; pourtant, cette affaire et ces victimes apparemment sans lien entre elles la laissent perplexe.

Rien ne sera plus terrifiant que la vérité.« 

 

L’avis de Bygoo:

« Un piège diabolique. » Une simple phrase qui résume parfaitement ce polar. Helen Grace, policière exemplaire, se retrouve à enquêter sur une série de meurtres étranges et sadiques. Son partenaire alcoolique et la journaliste trop curieuse qui la suit partout ne l’aident pas vraiment dans son affaire, mais Helen comprend vite que toute cette mise en scène n’est qu’un jeu. Un jeu ou il n’y a qu’un seul choix à faire: tuer ou être tué. L’équipe d’Helen fait de son mieux pour arrêter le responsable mais il semblerait qu’un détail leur échappe constamment.
C’est un livre rempli de suspens, de la première à la dernière page. Le lecteur découvre les pièces du puzzle en même temps que les personnages, ce qui le pousse à continuer sa lecture jusqu’à ce qu’il découvre la vérité. Dès la première phrase, l’action est lancée, pas de situation initiale, on est plongé dans cette série de meurtres dès le début.
Au fil de la lecture on découvre des bribes de souvenirs, des renseignements sur le passé d’Helen, sur ce qui la pousse à se detester, à se punir.
L’enquête avance, les pièces s’emboîtent, mais les obstacles sont nombreux. Ils essayent d’établir un schéma, de trouver une raison, un motif, n’importe quoi qui puisse pousser quelqu’un à commettre ces horribles meurtres. En tant que lecteur, on se met dans la peau d’Helen, on essaye de résoudre l’affaire, on émet des hypothèses, et une fois qu’on a toute les cartes en main, la suite est plutôt prévisible, du moins c’est ce que l’on pense. Mais l’auteur ne cesse de nous impressionner et on se remet une fois de plus à « enquêter » de notre côté.
Pour ma part, j’ai complètement dévoré ce livre, ayant toujours hâte de tourner la page pour avoir plus d’informations sur ces meurtres. La manière dont les victimes sont 《enlevées, emprisonnées et confrontées》 au dilème que leur pose le responsable me rappelle un peu le film Saw.
Ce livre est bien écrit, de façon à ce que chaque tournant de l’histoire nous déstabilise. La 4ème de couverture ne ment pas, la vérité est terrifiante, voir plus, triste, et surprenante.
Cette lecture m’a vraiment transportée et je le recommande à tous ceux qui recherchent un bon thriller/roman policier.
Note: 19/20
Publicités