MOLIERE -L’école des femmes

molière.jpg

« Arnolphe, un riche vieillard, ridicule et jaloux, convaincu que beaucoup d’or et quelques précautions lui permettront de gagner le cœur d’Agnès, sa jeune et jolie pupille… Précautions bien inutiles ! Empêche-t-on une fleur de se tourner vers la lumière ? Enfermée dans la maison de son tuteur, élevée à l’écart des garçons de son âge, maintenue dans l’ignorance des choses de l’amour, Agnès, pourtant, ne peut détourner son regard du garçon qui se promène sous son balcon et lui parle si tendrement…  » Le petit chat est mort…  » dit Agnès au vieil Arnolphe. Mais l’amour, lui, est bien vivant. Et capable d’instruire rapidement la plus parfaite ingénue. Alors, d’Arnolphe ou d’Agnès, qui sera le plus rusé des deux ?« 

 

L’avis de Telesia:

 

Auteur de L’école des femmes, mais également du Tartuffe, et de Dom Juan, Molière est une figure de la littérature classique française.

Lorsque ma professeur de Français m’a demandé de lire L’Ecole des femmes, j’étais tout sauf emballée: hier comme aujourd’hui, j’ai toujours eu horreur des personnages naïfs et enfantins lorsqu’ils pourraient ne pas l’être.

Or, dans cette pièce, c’est exactement ce qui nous attend: Agnès, ignorante sur le véritable fonctionnement de la vie, élevée par Arnolphe, personnage à l’allure et aux ambitions ridicules en est la représentation la plus fidèle.

En plus des discours associés, les vers ajoutent à l’oeuvre une allure d’autant plus rébarbative.

Mais l’avis ici porté est surtout celui que j’ai retenu de ma lecture de collège. En revanche, avec du recul, plusieurs éléments se dégagent des écrits de Molière.

En effet, on trouve ici une remise en question de la place de la femme dans la société de l’époque. Cette mise en question donne certes à l’oeuvre un succès certain, mais la confronte également à une polémique religieuse. Celle-ci sera d’ailleurs rapidement atténuée par la diffusion de La Critique.

Ce qui nous amène à un certain point: si L’école des femmes doit être lue, ce n’est pas tant pour sa signification que pour sa qualité de Comédie. Considérée comme la première « vraie » comédie dans le monde du théâtre, l’oeuvre est incontournable et devrait être lue de tous: un véritable classique.

Note: 13/20


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s