HOBB, Robin -L’assassin royal, Tome 1- L’apprenti assassin

mincouv5367967.jpg

Quatrième de couverture:

« Au royaume des six Duchés, le prince Chevalerie, de la famille régnante des Loinvoyant – par tradition, le nom des seigneurs doit modeler leur caractère- décide de renoncer à son ambition de devenir roi-servant en apprenant l’existence de Fitz, son fils illégitime. Le jeune bâtard grandit à Castelcerf, sous l’égide du maître d’écurie Burrich. Mais le roi Subtil impose bientôt que FITZ reçoive, malgré sa condition, une éducation princière. L’ enfant découvrira vite que le véritable dessein du monarque est autre : faire de lui un assassin royal. Et tandis que les attaques des pirates rouges mettent en péril la contrée, Fitz va constater à chaque instant que sa vie ne tient qu’à un fil : celui de sa lame…« 

L’avis de Telesia:

Né d’une union illégitime, de sang royal mais batard, Fitz, recueilli à la cours, doit se faire une place au sein du chateau. Non reconnu par son père, Chevalerie, pour son propre bien, peu d’options s’offrent à lui. Finalement, lorsque son roi, Subtil, lui offre la sécurité en échange de sa fidélité la plus inébranlable, Fitz se voit devenir l’unique élève d’un professeur bien particulier: Umbre, l’assassin du roi.

Robin Hobb a pour particularité de léguer à ses romans des débuts très -voir un peu trop- lents. Néanmoins, sa faculté à y insérer éléments de suspens et questionnements facilitent la lecture. Malgré tout, les conclusions arrivent tardivement: dès l’obtention du premier élément de réponse, tout s’enchaine, de manière à ce que votre lecture vous laisse une impression de garder votre respiration.

Ce jeu avec vos nerfs est en partie accentué par la narration à la première personne: l’unique point de vue donné par Fitz nous donne l’impression d’entièrement vivre l’aventure avec lui. Parfois en désaccord avec lui, on aimerait lui donner notre avis pour l’aider dans ses réflexions.

Il faudra en revanche avouer que Robin Hobb a un véritable talent en ce qui concerne l’effet de surprise: on ne se doute pas avant la fin de ce qui se trame vraiment au cours de sa dernière mission. Et pour tout vous dire, en tant que scientifique, je passe rarement à côté de tels éléments.

 

Enfin, un petit mot à propos des passages en italique en début de chapitre. Ils correspondent -sauf erreur de ma part- à des extraits d’une autre oeuvre de Fitz, traitant de l’histoire des Six-Duchés. Ils peuvent paraitre rébarbatifs, et sont pourtant essentiels à la compréhension des évènements.

 

Finalement, je ne retiens qu’un rendu global satisfaisant de ma lecture: je m’attaquerai avec plaisir au deuxième tome.

 

Note: 17/20

Publicités

9 commentaires Ajouter un commentaire

  1. J’adore Robin Hobb ! Fitz agace pas mal de monde au fur et à mesure des tomes, mais pas moi. Je le trouve vraiment intéressant.

    J'aime

  2. Pour l’instant je n’ai pas beaucoup avancé dans la saga, mais des trois tomes que j’ai lu, il me plait toujours autant! Il peut certes être parfois un peu trop passif face à certains éléments trop évidents, mais ça fait partie du personnage et du style de Robin Hobb, donc a ne me dérange pas trop non plus. Le fou reste quand même un de mes préférés.

    Aimé par 1 personne

  3. Ah le fou ! Je suis en avance sur toi dans la saga mais je n’ai pas lu les « entre deux » et pourtant il parait que le fou en fait parti et que c’est top ! Ça me donne envie de tout reprendre du début tout ça ^^

    J'aime

  4. Alors moi j’ai décroché de la LC car je n’ai pas suivi le rythme, et je ne sais pas où ils en sont. Mais tu peux p-ê aller jeter un coup d’oeil 😉

    Aimé par 1 personne

  5. selene21g dit :

    Il faut vraiment que je me lance dans cette saga !

    J'aime

  6. Ooh que oui! Elle est vraiment super à lire!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s